Le Burundi change de capitale

La ville de Gitega est depuis le 4 janvier 2019, la nouvelle capitale politique et administrative du Burundi, en remplacement de Bujumbura qui devient capitale économique.

Ce vieux projet du président Pierre Nkurunziza a été finalement approuvé en conseil des ministres.

L’idée de transférer la capitale politique du Burundi à Gitega avait été évoquée par le Chef de l’Etat burundais en 2005, avant d’être abandonnée, notamment pour des raisons financières, puisque le projet impliquait de construire de nouveaux bâtiments pour abriter les ministères et autres institutions.

Aujourd’hui, la nouvelle capitale dispose, selon les autorités, d’assez d’infrastructures et le transfert de certains services de l’Etat y a déjà commencé.

«Les séances du Conseil des Ministres se tiendront désormais à Gitega, où cinq ministères seront aussi établis dès ce début d’année», annonce le porte-parole du Président de la République, Jean-Claude Karerwa Ndenzako.

Gitega est située sur les hauts plateaux du centre du Burundi, offrant l’avantage d’un climat frais, contrairement à Bujumbura, implantée à une centaine de kilomètres à l’ouest, sur les rives du lac Tanganyika.

La ville de Gitega a été créée en 1912 sous la colonisation allemande. Elle sera, sous la colonisation belge, la capitale de l’Urundi pendant qu’Usumbura (l’actuelle ville de Bujumbura) avait le statut de capitale du Rwanda-Urundi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *