Sahara marocain: Le fondateur du Forum Crans Montana se félicite du retour de l’UA sur la voie de la sagesse

Jean-Paul Carteron, président honoraire et fondateur du Forum de Crans Montana qui donne du fil à retordre au Polisario en organisant ses forums à Dakhla, s’est félicité de l’absence de toute mention du Sahara marocain dans le rapport final du 32e sommet de l’Union Africaine (UA) tenu les 10 et 11 février à Addis-Abeba en Ethiopie.

L’Union Africaine est finalement entrée «dans les voies de la sagesse, de l’objectivité et donc de la crédibilité», s’est encore félicité Carteron dans une tribune adressée à l’agence marocaine de presse «MAP».
«Il est enfin acquis que le Conseil paix et sécurité de l’Union africaine, manipulé depuis des années par l’Algérien Smail Chergui, ne pourra plus évoquer le dossier du Sahara», a-t-il assuré, estimant qu’«il était temps, car il (Chergui) ne faisait véritablement que cela alors que l’Union Africaine n’a aucune légitimité pour ce faire» puisque le dossier du Sahara est déjà traité exclusivement par l’ONU.
Le sulfureux diplomate algérien, rappelle le fondateur de l’ONG suisse, «a utilisé pendant des années sa position à l’UA «manipulant papier à en-tête et déclarations non autorisées et il n’a cessé de jouer un jeu pervers destiné à privilégier ce qui est la grande tristesse de l’Histoire moderne de l’Afrique: la haine implacable, viscérale, systématique et incompréhensible de l’Algérie vis-à-vis du Maroc».
Pour Carteron qui connait à fond l’historique du Sahara marocain, l’Algérie qui paralyse depuis 40 ans, tout espoir de développement économique et social pour elle-même et pour le Maghreb arabe et l’Afrique, «ne réalise pas qu’elle a tout faux, depuis longtemps, et que c’est elle qui paye le prix de ces gesticulations d’ailleurs très onéreuses pour ses finances».
Entretemps, a-t-il ajouté, le Polisario «essaye de se légitimer par un groupe bien malheureux de quelques familles tenues en otage dans des camps algériens depuis plus de 40 ans (…) manipulées et utilisées pour tenter de légitimer l’existence d’un ‘Etat’ qui n’existe que dans l’imagination de certains».
Il rappelle aussi qu’en 2015, « Chergui, lors d’une mémorable danse du ventre, a réussi à faire publier urbi et orbi un soi-disant boycott, prétendument décidé à l’unanimité (de l’UA), du Forum de Crans Montana à Dakhla ».

«En s’attaquant au Forum, le représentant de l’Algérie s’est ridiculisé» en lui faisant au contraire, une publicité inespérée grâce à laquelle, le forum Crans Montana à Dakhla qui s’attendait à une centaine de personnalités en a accueilli 1300 personnalités et de haut niveau.
Et Jean-Paul Carteron de conclure qu’«il n’y a pas de problème du Sahara (…) Le Maroc est dans ses terres et ce, depuis des lustres. C’est tout. On fabrique au Maroc des avions et des voitures, on y roule dans des TGV, pourtant le Maroc n’a pas de pétrole »… alors que « l’Algérie ne puise son énergie que dans une agressivité stérile vis-à-vis de son voisin florissant et épanoui».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *