Soudan du Sud : Salva Kiir et Riek Machar vont de nouveau gouverner ensemble

Le processus de paix est en bonne voie au Soudan du Sud, où le chef rebelle, Riek Machar vient d’être nommé premier vice-président du pays, en respect de l’accord de paix conclu en 2018.

Le rival d’entant du président Salva Kiir a prêté serment le samedi 22 février dernier, et a juré fidélité à son pays, devant un parterre de diplomates et de représentants des pays voisins, dont le soudanais, le général Abdel Fattah al-Burhan.

Pour la troisième fois, les deux rivaux, Salva Kiir et Riek Machar vont tenter de gouverner ensemble et offrir une chance au Soudan du Sud de renouer avec la stabilité et le développement.

« Je veux vous assurer que, pour le peuple du Soudan du Sud, nous allons travailler ensemble pour mettre fin à sa souffrance », a affirmé Riek Machar, pendant que Salva Kiir proclamait « la fin officielle de la guerre », en assurant que la paix était désormais «irréversible », après plus d’un an d’accrochage autour de questions cruciales.

Vendredi dernier, le gouvernement de Salva Kiir a été dissout, et un autre devra être formé, en tenant compte des sensibilités. «La formation de ce gouvernement nous donne l’espoir d’un nouvel élan vers la fin de la souffrance du peuple et une voie vers une paix durable », a affirmé Riek Machar.

Quatre autres vice-présidents et d’autres groupes de l’opposition feront partie de ce prochain gouvernement qui devrait être composé de 34 membres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *