Assassinat de Thomas Sankara : un juge d’instruction saisit

Thomas-Sankara-discourantLa justice burkinabè a été saisie dans les probables poursuites sur le dossier de l’assassinat de Thomas Sankara.

Les lignes commencent à bouger dans le dossier Thomas Sankara. A l’issue d’une audience avec le ministre de la justice le 20 mars 2015, les avocats de la famille Sankara ont appris que le dossier Thomas Sankara « avait quitté le cabinet pour le tribunal militaire » le samedi, sur ordre de poursuite.

Selon Me Bénéwendé Sankara, un juge d’instruction a été saisi pour le dossier. « L’ordre de poursuite a enfin été donné », a-t-il précisé.

Le président du Burkina Faso Thomas Sankara, avait été assassiné en 1987 lors d’un coup d’Etat. Il avait été succédé au pouvoir par son compagnon de la « révolution » Burkina Faso, Blaise Compaoré chassé au pouvoir le 30 octobre dernier, après 27 ans de règne sans partage.

Le gouvernement de transition en place fait des dossiers judiciaires une priorité. Le président Michel Kafando et son Premier ministre, le colonel Isaac Zida, ont promis une ouverture d’une enquête judiciaire, afin de trouver les coupables et soulager les familles des victimes, qui attendent toujours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *