Le Tchad veut faire auditer les diplômes des fonctionnaires du secteur public

idb-tchadLe gouvernement tchadien a lancé ce mercredi, un appel d’offre pour auditer les diplômes de l’ensemble des fonctionnaires et agents du service public du pays.

Une mesure qui permettra au gouvernement, de s’assurer de l’authenticité des diplômes, assainir et réactualiser le fichier de la solde de la période de 1996 à 2016.

«L’audit concerne les diplômes de Baccalauréat, le Brevet d’Etude du Premier Cycle supérieur (BEPC) ou Diplômes équivalent, ainsi que le dernier diplôme qui a servi au recrutement des agents et au reclassement du travailleur sur une période de vingt ans», précise un communiqué du ministère de la Fonction publique et du Travail chargé du dialogue social.

Selon le texte, «cette initiative va permettre d’identifier les faux diplômes, afin de mieux maîtriser l’argent que l’état alloue chaque année au payement des salaires».

Le ministre de la Justice garde de sceaux, Professeur Ahmat Mahamat Hassane a, de son côté, indiqué que la «justice se saisira du dossier quand les conclusions de cet audit des diplômes seront connues», et les éventuels auteurs de faux et usage de faux, seront punis conformément à la loi du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *