Le trafic reprend à l’aéroport d’Abuja, après six semaines de travaux

aero-abujaFermé le 8 mars dernier pour des travaux de rénovation, l’aéroport d’Abuja, la capitale fédérale du Nigeria, a rouvert ses portes ce mardi, après six semaines de fermeture.

Les travaux ont principalement consisté en la réhabilitation de la piste d’atterrissage. «La piste d’Abuja est achevée à 100% et certifiée par l’Administration de l’aviation civile du Nigeria. En conséquence, l’aéroport est ouvert aux opérations», s’est félicité le secrétaire d’Etat à l’Aviation, Hadi Sirika.

«Beaucoup de changements ont eu lieu concernant le revêtement de la piste, des voie de taxi et du tarmac, qui ont subi d’importantes réparations… Ils sont maintenant beaucoup plus solides, beaucoup plus sûrs, et ils dureront un peu plus longtemps qu’auparavant. C’est une grande réussite», s’est réjouit de son côté, le directeur général de l’Autorité fédérale des aéroports du Nigeria (FAAN), Saleh Dunoma.

Cette réouverture, qui intervient avec un jour d’avance, marque donc la reprise des activités commerciales qui avaient souffert de la fermeture de l’aéroport, comme les taxis faisant la navette depuis le centre d’Abuja, ou encore les boutiques de souvenirs et de restauration à l’intérieur de l’aéroport.

Durant six semaines de travaux, sur le piste qui date de 1982, tous les vols en provenance et à destination d’Abuja étaient redirigés vers la ville de Kaduna, à 220 km plus au nord.

La plupart des compagnies internationales, dont Air France, Lufthansa, et South African Airways, avaient refusé de se poser à Kaduna, mettant en avant le risque d’engorgement dans ce petit aéroport et les problèmes de sécurité sur la route reliant la capitale fédérale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *