Réunion à Zurich pour régler la crise que connaît le football ivoirien

La Fédération Internationale de Football Association (FIFA) a convié à Zurich, les acteurs de la crise qui secoue le football en Côte d’Ivoire, afin de trouver un terrain d’entente.

Cette rencontre, indique la Fédération ivoirienne de football (FIF) dans un communiqué, fait suite à la visite, les 11 et 12 janvier dernier, du représentant de la Fifa, pour s’enquérir des points de désaccords entre les différentes partie impliquées dans la crise. La date de cette table ronde sera connue prochainement, a précisé la FIF.

Depuis l’élimination de la Côte d’Ivoire du Mondial 2018 en Russie, le rififi s’est installé dans le football ivoirien. Des clubs et plusieurs groupements d’intérêts ont réclamé, le 29 décembre dernier, une assemblée générale extraordinaire pour demander le départ du président de la FIF, Augustin Sidy Diallo. Cette demande émanait de 38 des 76 clubs de 1re, 2e et 3e division, ainsi que de quatre «groupements d’intérêts membres», sur les 81 membres actifs de la FIF.

Le 9 janvier 2018, la FIF a déclaré «irrecevable» la demande des clubs au motif que, après la défection de 4 des 42 signataires survenue avant le 9 janvier, les clubs n’avaient plus la majorité prescrite pour faire convoquer une assemblée générale extraordinaire. Cependant, la Fifa estime que les griefs articulés dans la demande du 29 décembre par une grande partie des membres de la FIF, méritaient d’être entendus et adressés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *