Le sentiment d’insécurité en hausse au Gabon, selon l’institut Gallup

Le Gabon occupe tristement la première place des pays les moins sûrs en Afrique, selon un classement de l’institut Gallup publié le 7 juillet dernier dans son rapport annuel «Global Law and Order» de 2018.

Le rapport se base sur une enquête menée auprès de 148 000 personnes à travers 142 pays dans le monde. Les enquêtés ont été interrogés sur leur sentiment de confiance par rapport à leur police locale, sur leur sentiment de sécurité lorsqu’ils marchent seuls la nuit dans leur ville. Il leur a également été demandé s’ils avaient été victimes de vol, de harcèlement ou d’agression durant ces 12 derniers mois.

Les résultats de l’enquête classent le Gabon à la 4ème place mondiale des pays les moins surs et le premier du classement en Afrique. En 2017, ce rapport qui avait fait couler beaucoup d’encre, classait le pays d’Ali Bongo au 7ème rang mondial.

Selon le rapport de l’Institut Gallup, près d’un tiers de la population mondiale n’a pas confiance en sa police locale. Plus de 20% des personnes interrogées se sentent en danger lorsqu’elles marchent seules dans les rues de leur ville la nuit.

Pour le cas du Gabon, les multiples bavures d’agents des forces de sécurité et de la défense, la recrudescence des violences et les nombreux cas de disparitions et de vols non résolus ont contribué à ce mauvais classement.

Sept pays africains figurent dans le top 20 des pays les moins surs : le Gabon (4e), le Liberia (5e), l’Afrique du Sud (6e), le Botswana et la Sierra Leone (9e ex aequo), la Zambie (12e) et le Malawi (18e). Le Venezuela reste en tête des pays où on se sent le plus en danger, suivi de près par l’Afghanistan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *