Libération du dernier détenu mauritanien à Guantanamo Mohamedou Ould Slahi

ould-slahiAprès 14 ans de détention, le mauritanien Mohamedou Ould Slahi, auteur du livre «Carnets de Guantanamo» et le dernier des détenus mauritaniens de la célébrissime prison militaire américaine de Guantanamo, a été libéré et rapatrié ce lundi dans son pays, où il a retrouvé sa famille.

Dans une première réaction diffusée par la télévision nationale mauritanienne, il a remercié le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz pour « les efforts faits en faveur de son retour dans son pays ». Il était détenu à Guantanamo.

Arrêté en 2001 en Mauritanie, il avait été successivement emprisonné en Jordanie et en Afghanistan, avant d’arriver à Guantanamo ou il a été incarcéré sans procès depuis août 2002, dans ce qu’il a appelé dans son livre publié depuis près de deux ans, une « tournée mondiale de la torture et de l’humiliation ».

Il ne reste plus que 60 détenus dans cette prison ouverte à Cuba après les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, pour y regrouper les prisonniers de la «guerre contre le terrorisme», déclenchée à l’initiative de l’ex-président américain, George W. Bush.

Le président Barack Obama s’était engagé avant son élection à la Maison Blanche, à fermer avant la fin de son mandat, cette prison devenue un argument de recrutement et de propagande pour les djihadistes. Néanmoins, Obama est en passe de perdre son pari, faute d’avoir trouvé un compromis avec le Congrès américain, pour un futur lieu de détention pour les détenus qui ne réunissent pas les condition d’une libération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *