Le Roi Mohammed VI accomplit sa prière du vendredi à la mosquée d’Antananarivo

mosquee-antanarivoLe Roi du Maroc Mohammed VI actuellement en visite officielle à Madagascar, a accompli la prière du vendredi à la mosquée d’Antananarivo en présence d’un grand nombre de fidèles malgaches de confession musulmane.

Dans son pêche, l’imam de la mosquée a souligné que la visite à Madagascar, du Roi Mohammed VI qui porte aussi le titre d’Amir Al Mouminine (Commandeur des Croyants) constitue une sorte de pèlerinage sur les traces de son grand-père, le défunt roi Mohammed V qui a vécu avec sa famille deux années d’exil forcé sur la terre malgache, et où, a-t-il dit, « ils ont été bien accueillis par la population malgache avec respect et beaucoup d’égards ».

C’est ainsi, explique l’imam, que les relations entre le Maroc et Madagascar sont restés marquées par cette période difficile d’exil et de lutte pour l’Indépendance.

Le prédicateur a en outre rappelé, que le défunt Roi Mohammed V avait dirigé la prière et prononcé le prêche du vendredi dans la mosquée d’Antsirabe «pour perpétuer justement la tradition du prophète Sidna Mohammed ». Le défunt souverain, a-t-il encore rappelé, «prodiguait ainsi le bon conseil et insistait sur les grandes valeurs d’amour, d’entraide, de justice et de dignité humaine qui doivent marquer les relations humaines».

Pour le prédicateur de la mosquée d’Antananarivo, l’actuelle visite officielle du Roi Mohammed VI à Madagascar, vient raffermir les liens de coopération des deux pays, et constitue «une sorte de recueillement, de reconnaissance et surtout de perpétuation du travail entamé par le père et le grand-père, qui ont semé les graines de l’amour, du bon conseil et de l’entraide».

Aujourd’hui, a-t-il poursuivi, «le petit-fils et successeur hautement digne, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, vient consolider ce travail et arroser ces graines pour qu’on puisse en récolter ensemble les fruits».

Sous la conduite de son Roi et Commandeur des Croyants, le Maroc, a-t-il dit, «agit dans la continuité d’un régime qui date de 13 siècles, pour la consécration des valeurs de l’Islam».

Le royaume du Maroc, a-t-il précisé, «entreprend également des actions nobles consistant à coopérer avec toutes les nations et tous les peuples pour le bien et la justice, répandre les valeurs de paix, de rapprochement et d’amour, qui représentent le point d’ancrage et de convergence de toutes les religions et encourager la coopération avec les pays africains frères pour la préservation de leurs traditions et leurs constantes religieuses ».

A l’issue de la prière, le Souverain a fait don d’un lot du Saint Coran aux parties en charge de la gestion des affaires religieuses à Madagascar et offert des exemplaires du livre saint au représentant des sénateurs malgaches et au vice-président de l’Association musulmane malgache.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *