Un jeune Béninois décroche son Baccalauréat à l’âge de 11 ans

Le plus jeune candidat au baccalauréat 2017 au Bénin est admis à l’âge de onze ans, a annoncé cette semaine, la Direction de l’Office du Baccalauréat (DOB).

La candidature du jeune Nicoué Peace Delaly, puisque c’est de lui il s’agit, avait pourtant été rejetée par l’instance d’organisation du Bac au Bénin, au motif qu’il n’avait pas «l’âge requis». Il a fallu l’intervention personnelle du chef de l’Etat béninois, Patrice Talon, pour que l’autorisation soit accordée au jeune «génie», de tenter sa chance à l’examen du Bac.

En Conseil des Ministres le 28 juin dernier, le Président Talon a instruit la Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique à l’effet de faire composer l’enfant à la session de remplacement, au motif qu’aucun texte de la République n’interdit à un enfant de cet âge de se présenter aux épreuves du baccalauréat.

Dans une lettre ouverte, les parents du jeune candidat avaient sollicité la médiation du Chef de l’Etat, car disaient-ils, leur enfant espérait au moins composer à cet examen, même si la porte de l’université leur serait fermée pour un moment, en raison de son âge puéril.

L’affaire avait provoqué un tollé au Bénin, notamment dans la presse locale, où plusieurs médias se sont prononcés en faveur du petit Nicoué, fustigeant la décision du DOB de rejeter sa candidature, sous prétexte que le cursus scolaire devrait «durer entre 12 et 13 ans du primaire à la classe terminale».

Face à la polémique, le DOB est revenu sur sa position, affirmant que ses propos avaient été «mal compris».

One thought on “Un jeune Béninois décroche son Baccalauréat à l’âge de 11 ans

  1. Puisque son intelligence est si vive, il faut qu’il puisse continuer ses études dans une université. Autrement, ce serait vraiment triste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *