Des agences de l’ONU donnent l’alerte sur la situation humanitaire dans le Sahel

L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (Unicef) et le Programme alimentaire mondial (PAM) viennent de tirer conjointement la sonnette d’alarme sur la situation humanitaire urgente au Sahel.

Dans cette zone du continent africain, 5 millions de personnes ont besoin d’une assistance alimentaire, 1,6 million d’enfants sont en risque de malnutrition aiguë sévère et 2,5 millions d’éleveurs et agro-éleveurs ont besoin d’une aide urgente aux moyens de subsistance, annoncent ces organisations internationales.

Cette situation est due en grande partie à l’intensification des conflits armés qui perturbent les services de base et les moyens de subsistance ainsi que la cohésion sociale des populations, déplore Abdou Dieng, directeur régional du PAM pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

En outre, préviennent la PAM, FAO et l’Unicef, la sécheresse, la flambée des prix des denrées alimentaires et les conflits vont entraîner des millions de personnes dans la faim et la malnutrition dans certaines parties du Sahel, «si la communauté internationale n’agit pas maintenant ».

Ces organisations internationales appellent donc à un « soutien urgent » de la part de tous les partenaires, y compris les donateurs pour aider à atténuer la « détérioration actuelle dans le Sahel ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *