Plus d’une tonne de cannabis saisie au Maroc

Les forces armées marocaines ont annoncé ce week-end, avoir saisi plus d’une tonne de cannabis sur deux embarcations en Méditerranée, au sud-est de la ville de Tetouan.

D’un poids total de 1.180 kilogrammes, la cargaison a été saisie dans la nuit de vendredi à samedi par une unité combattante de la Marine royale, après une course poursuite au large de OuedLaou, apprend-t-on dans un communiqué des forces armées.
Le Maroc est le premier producteur mondial et l’un des principaux exportateurs mondiaux de résine de cannabis, écoulée pour l’essentiel en Europe, selon l’Office de l’ONU contre la drogue et le crime (ONUDC).
Près de 50.000 hectares de terres agricoles sont consacrées à cette culture, pour l’essentiel dans la région du Rif (nord), affirmait en 2015 l’Organisation internationale de contrôle des stupéfiants (OICS).
Mais le royaume ne badine pas pour autant, avec les trafics de stupéfiant sur son territoire. Pas plus tard que la semaine écoulée, un voyageur français, d’origine togolaise, a été arrêté à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca, en possession de trois kilogrammes de cocaïne.
Le prévenu, âgé de 72 ans, a été arrêté à son arrivée à bord d’un vol en provenance de Sao Paulo (Brésil) et se rendant à Cotonou (Bénin), a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). La substance illicite était dissimulée «minutieusement dans les bagages du suspect», et a été découverte lors des fouilles.
Fin mai dernier, 100 capsules contenant une quantité de 1,365 kg de cocaïne ont été extraites des intestins d’une Congolaise de 35 ans, au Centre universitaire d’Ibn Rochd. Elle avait été arrêtée par les éléments de la sûreté nationale de l’aéroport international Mohammed V de Casablanca, à son arrivée à bord d’un vol en provenance de Sao Paulo (Brésil).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *