L’armée malienne repousse une attaque «terroriste» à la frontière burkinabé

Les forces maliennes ont annoncé ce dimanche, avoir repoussé une attaque «terroriste» menée par de présumés djihadistes contre leurs postes de gendarmerie et de douane près de la frontière burkinabè,.

«Nos forces armées et de sécurité ont repoussé une attaque terroriste dans la nuit de samedi à dimanche dans la localité malienne de Benena, située à une vingtaine de kilomètres de la frontière avec le Burkina Faso», lit-on dans un communiqué de l’armée malienne publié sur son site officiel. Selon le texte, l’assaut a été mené par une dizaine d’assaillants habillés en noir.

Outre les postes de gendarmerie et de douane à Benena, l’attaque a aussi visé celui de la police locale, a indiqué à la presse, un responsable de la police dans la zone cible, précisant qu’il s’agit d’une triple attaque.

«Les assaillants qui se déplaçaient sur des motos ont ouvert le feu. Il y a eu une riposte énergique. Nous avons saisi des munitions et sur place, on a retrouvé des traces de sang. Les assaillants sont repartis avec leurs victimes», a-t-il précisé.

Depuis avril 20112, le nord du Mali est tombé sous la coupe de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda, à la faveur de la déroute de l’armée face à la rébellion.

Avec l’appui de l’armée française, les forces régulières maliennes ont réussi à reprendre le contre de cette zone du pays, mais de nombreuses localités échappent encore à leur contrôle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *