Madagascar : augmentation de la croissance

Le taux de croissance du Madagascar a connu un bond de 5,1% au cours de ces trois dernières années à en croire un récent rapport gouvernemental. La grande île a également réalisé beaucoup d’efforts quant à l’amélioration du climat des affaires. Elle est passée de la 144ième place à la 137ième  sur un ensemble de 183 pays dans le classement de ‘’Doing Business’’ (banque mondiale). Le rythme de la croissance devrait s’accélérer et s’établir à 4,5% pour la seule année prochaine. Cette progression serait liée à la probable sortie de crise politique avec l’organisation prochaine des élections  et au dynamisme du secteur minier. Le Madagascar a en effet lancé un certain nombre de  grands chantiers en vue de promouvoir l’exploitation des ressources du sous-sol et de favoriser les échanges commerciaux avec le monde extérieur. Les autres piliers de la croissance malgache tels que l’industrie et la pêche se portent également bien à cause de la hausse de la demande chinoise. Le pays a également mis en place un programme  national pour soutenir l’emploi et réduire le nombre des personnes au chômage. Toutefois la crise politique dans ce pays de l’océan indien a interrompu la plupart des reformes du secteur public. Selon la banque mondiale, l’économie malgache va de plus en plus mieux avec  le maintien des équilibres budgétaires et monétaires. Visiblement, les mesures de redressement prises par le gouvernement ces dernières années commencent à porter des fruits. Par ailleurs, la persistance de la crise économique que connait actuellement la zone euro pourrait avoir des répercussions et compromettre la performance malgache. L’affaiblissement de la demande européenne des produits malgaches et la hausse du chômage en Europe devraient affecter les exportations vers ce continent entrainant ainsi un déséquilibre de la balance commerciale. Notons cependant que la population malgache vivant en dessous du seuil de la pauvreté est encore conséquente malgré l’augmentation de la croissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *