Ghana : Résolution du conflit frontalier avec la Côte d’Ivoire

litige-frontalier-ghana-civLe Ghana et la Côte d’Ivoire sont prêts à tout faire pour que la question de la délimitation de leur frontière maritime commune n’embrouille pas les bonnes relations qui existent de longue date entre les deux pays.
Experts et autorités des deux pays voisins travaillent main dans la main dans une commission mixte depuis 2013,en vue de trouver une issue pacifique à ce conflit frontalier qui les oppose depuis la découverte annoncée par la Côte d’Ivoire d’un important gisement de pétrole dans un bloc offshore adjacent au Champ Jubilée exploité par le Ghana. La zone disputée contiendrait 2 milliards de barils de pétrole et 1,2 milliard de m3 de gaz naturel. Les deux pays ont, d’un commun accord, constitué un groupe de travail chargé de dresser les coordonnées géographiques de cette région et qui tient régulièrement des rencontres. Le ministre ivoirien du Pétrole et de l’énergie, Adama Toungara, avait expliqué en février que « le but est d’étudier les données et documents concernant le sujet afin de proposer aux autorités ivoiriennes et ghanéennes une solution également acceptable et juste ».
Les deux pays entendent travailler en synergie pour mettre en valeur leurs immenses ressources naturelles. Lundi dernier, lors d’une rencontre tenue à Abidjan, la vice-ministre ghanéenne des terres et des ressources naturelles, Barbara Serwaa Asamoah, a pour sa part, réitéré l’intérêt pour les deux pays et leur volonté commune de préserver les relations de bon voisinage.
Le rôle de la réunion de cette commission mixte ivoiro-ghanéenne, qui s’est tenue au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan, consistait essentiellement à trouver une méthode commune de délimitation de la frontière maritime et ce, afin de parvenir à une solution qui ne serait plus à l’avenir, contestée par l’un ou l’autre. Mme Asamoah, s’est dit rassurée que cette réunion permettrait d’accélérer le processus de résolution de la question.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *