Le président Biya exige une enquête sur le déraillement du train entre Yaoundé et Douala

yanoude-trainLe Chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, a annoncé ce dimanche, à son retour d’un voyage en Suisse, l’ouverture d’une enquête approfondie pour déterminer les causes du déraillement d’un train de la Compagnie Camrail, en fin de semaine dernière, dans la ville d’Eseka sur l’axe Yaoundé-Douala.

Dans une intervention retransmise par la télévision nationale (CRTV), le président Biya a présenté ses condoléances aux familles des victimes, et a promis tout mettre en œuvre pour que la lumière soit faite sur les causes de ce drame qui a endeuillé de nombreuses familles camerounaises.

«Les blessés seront pris en charge par l’Etat», a promis le président Biya, qui a également décrété ce lundi, journée de deuil national en la mémoire des victimes. Le dernier bilan officiel provisoire, fait état d’au moins 70 morts et plus de 650 blessés.

Le vendredi 21 octobre dernier, un train de la compagnie camerounaise Camrail, a déraillé dans la ville d’Eseka, sur l’axe Yaoundé-Douala. Le train était bondé de passagers, car plusieurs personnes étaient obligés de prendre le train, suite à l’effondrement d’une buse métallique sur la route nationale numéro 3 Yaoundé-Douala, en raison de pluies diluviennes.

De nombreuses familles continuent de chercher leurs proches et plusieurs corps n’ont pas toujours été identifiés dans les morgues de la capitale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *