Le personnel de la justice au Sénégal en grève de 72 heures

palis-justiceLes hommes en robe noire au Sénégal ne sont pas contents et ils le font savoir. le Syndicat des travailleurs de la justice (SYTJUST) a appelé à une grève de trois jours depuis ce mardi, exiger du gouvernement de meilleures conditions de vie et de travail.

Un débrayage qui paralyse considérablement les services judiciaires dans le pays, puisqu’aucun service minimum n’est assuré. Il s’agit de la 5e grève qu’observent cette l’année, les travailleurs de la justice sénégalaise.

Le SYTJUST reproche notamment à l’Etat sénégalais son retard dans le respect de ses engagements vis-à-vis du personnel de la justice. Parmi les revendications, figure entre autres la demande d’un nouveau statut dans l’administration pour les greffiers.

D’après El Hadji Aya Boun Maclick Diop, secrétaire général du Sytjust, le gouvernement sénégalais, lors des précédentes rencontres, notamment celle du 8 août dernier, s’était engagé à satisfaire la demande des auxiliaires de justice. «Mais jusqu’à aujourd’hui, rien n’est fait», a-t-il déploré.

Du côté du Forum des justiciables, une association qui défend les intérêts des justiciables sénégalais, l’on comprend certes les revendications du personnel de justice, mais c’est la manière qui est déplorée.

Cette association reproche au Sytjust, de ne pas avoir mis en place un service minimum lors de sa grève. «Ils devraient tout de même maintenir un service minimum. Détacher quelques greffiers à cet effet. Avec cette grève, tout est bloqué. Ce sont les justiciables qui sont les principaux perdants», s’est plaint le président du Forum.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *