Le Liberia réduit les taxes à l’importation pour des produits de base

Dans l’optique de faire face à l’inflation dans le pays, le président du Liberia a approuvé ce 30 mai, un plan de réduction des taxes sur un grand nombre de produits de base, importés sur le marché libérien.

Selon un communiqué du ministère libérien de l’Information, quelques 2.000 produits sont concernés par la nouvelle mesure, qui prévoit des réductions de taxes douanières de 40 à 81%.

Le ministère du Commerce et de l’Industrie a été instruit par le chef de l’Etat, de mettre en œuvre «d’urgence», une réduction cohérente et proportionnelle des prix des produits concernés, «afin d’apporter un soulagement aux populations pauvres», précise le communiqué.

Fin décembre 2017, la star du football libérien succédait à Ellen Johnson Sirleaf, à la tête d’un Liberia en difficulté sur le plan économique et social, qui tente tant bien que mal, de se relever de 14 ans de guerre civile, auxquelles est venue s’ajouter une épidémie d’Ebola qui a fait plusieurs morts entre 2013 et 2015.

Le pays, qui dépendant, dans une large mesure, de l’aide internationale, est également confronté à une dépréciation de sa monnaie, ce qui a des répercussions sur le prix de vente final des produits importés, qui sont de fait, trop chers pour beaucoup de Libériens.

Au lendemain de son investiture, le président Weah avait annoncé une réduction de son salaire et de ses primes de 25%. Il a également réduit de 81%, le prix du sac de 25Kg de riz, aliment de base au Liberia et entièrement importé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *