Tanzanie : La dépréciation du Shilling continue

La banque centrale de Tanzanie trouve beaucoup de mal à contenir la dévaluation du Shilling (monnaie locale) face aux devises étrangères. Et ce malgré la bonne performance du pays dans l’exploitation de l’or, avec des exportations atteignant 1,5 milliards dollars US. Au début de cette semaine, la devise locale s’est échangée à 1,68 Shillings contre un dollar US selon les statistiques recueillies auprès des bureaux de change. La dépréciation alarmante du Shilling serait due, si l’on en croit aux analystes locaux, à la crise de la dette grecque et à l’instabilité politique. Les analystes prévoient par ailleurs que cette situation empirerait si aucune mesure efficace n’est prise. Un dollar américain s’échangerait alors à 1, 75 Shillings d’ici la fin de l’année, provoquant ainsi une panique économique du fait que le pays dépend plus des importations que des exportations.

L’instabilité politique de la Tanzanie reste tout de même un facteur important à la dévaluation de la monnaie locale par rapport aux principales devises étrangères, principalement au dollar américain car de nombreux investisseurs, en particulier les asiatiques locaux, préfèrent garder leurs capitaux en devises étrangères de peur que la situation politique s’envenime. La crise de la zone euro est également un des facteurs clé à cette dépréciation car elle a détourné l’attention des partenaires européens de  la Tanzanie en termes d’aide. La Tanzanie reçoit en effet annuellement près d’un milliard de dollar US d’aide des divers bailleurs de fond européens. Par ailleurs, selon le journal britannique, « The Guardian », la plupart des partenaires au développement n’ont pas encore publié officiellement leur soutien budgétaire. Une situation qui pourrait contribuer à la chute libre du Shilling dans les prochains mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *