Botswana : Les exportations du diamant en hausse

Les exportations de diamants bruts et taillés du Botswana ont marqué un fort rebond en novembre, en progressant de 78% par rapport au mois précédent pour atteindre 2,16 milliards de pulas (288 millions de dollars US), selon les derniers chiffres publiés par la banque du Botswana. Ces chiffes traduisent une hausse de la demande de diamants après une période transitoire de baisse de la demande de la pierre précieuse, conduisant à une stagnation des prix au troisième trimestre de cette année. En effet avant ce ralentissement, on avait assisté à un bond de 35% depuis le début de l’année. L’actuel rebond, qui est attribué à la reconstitution des compagnies de taille à l’approche des fêtes, devrait faire beaucoup de bien au secteur. A ce titre, l’Etat botswanais s’est engagé à conquérir le marché asiatique et particulièrement le marché chinois, qui fêterait bientôt son nouvel an. Par ailleurs le Japon est devenu le deuxième plus grand consommateur de diamants et constituerait une bonne destination pour les diamants botswanais. En outre, après avoir convaincu le groupe diamantifère De Beers de rapatrier le centre de tri de Londres à Gaborone (Capitale du pays), le Botswana espère attirer des sociétés spécialisées dans le polissage et la taille de diamants. Le gouvernement commence donc à réaliser progressivement son objectif de devenir un acteur majeur du secteur à tous les niveaux.

Le Botswana est en valeur, le premier producteur de diamants au monde. L’économie de ce pays dépend dans une mesure, de l’industrie du diamant qui représente 70% de ses recettes en devises, 50% de ses recettes nationales et plus de 30% de son Produit Intérieur Brut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *