Afrique Centrale : La BDEAC vote son budget pour 2012

C’est à Brazzaville, siège de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC) que le budget de l’exercice 2012 de l’institution a été voté. Environ 15 milliards de FCFA (29,8 millions de dollars), tel est le budget en recettes de la BDEAC. Quant aux dépenses, elles s’élèvent environ à 14,5 milliards de FCFA (28,8 millions de dollars). Contrairement à l’année 2011 où le budget n’était que de 8 milliards, cette année de nombreuses subventions pour des projets à rendement plus élevé sont prévues. Même si comme l’a indiqué le président de la BDEAC, Michaël Adande, le fait d’avoir presque doubler le budget de 2011, a fait l’objet de beaucoup de discussions, le budget a été approuvé compte tenu des objectifs qui ont été fixés. Au nombre de ces objectifs, nous pouvons citer le renforcement du portefeuille de prêts productifs, la mobilisation des ressources financières, et la poursuite du programme des réformes. Toutefois pour les objectifs opérationnels, ils s’établissent à 130 milliards de F CFA (258 millions de dollars) pour les engagements sur prêts prévus pour l’exercice 2012.

Quant aux dossiers de financement, six propositions de prêt ont été validées par le conseil. Ces propositions se retrouvent notamment dans les secteurs prioritaires de l’Afrique Centrale à savoir le secteur de l’énergie, de l’agro-industrie et du développement rural, tous pour un montant total de 71,2 milliards de F CFA (141,5 millions de dollars). Par ailleurs le Conseil d’administration est revenu pour statuer sur les conditions d’octroi à la BDEAC d’un prêt de 100 milliards de F CFA (198,5 millions de dollars) par l’Etat congolais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *