Mali : Priorité à la formation après la guerre

005022013111118000000JA2717p033En offrant une trentaine de bourses à des étudiants au Mali, la Chine s’inscrit dans la logique de la formation des cadres Maliens de demain.

En effet, après la crise qui a dévasté tout le pays, le Mali, suite à l’organisation et à la réussite du scrutin présidentiel dernier, est dans une dynamique de reconstruction. A cet effet, sa coopération avec la Chine lui profite en ce sens que celle-ci vient d’octroyer à trente étudiants, en Licence et en Master, des primes pour poursuivre leurs études sur le continent asiatique. A l’occasion, une cérémonie a été organisée, le vendredi 23 août, en l’honneur des boursiers, à l’ambassade de Chine au Mali. Le but était d’encourager et de féliciter les bénéficiaires. D’ailleurs, à l’ouverture du cocktail, le représentant chinois a formulé « ses vœux les plus sincères de bon travail aux nouveaux boursiers dans leurs études » qui, selon lui, « se présentent comme une sorte de compétition », destinée à acquérir « des connaissances nécessaires au développement socio-économique du Mali ».

La formation offerte par le gouvernement chinois couvre plusieurs domaines, notamment l’économie, le management, le marketing, l’informatique, la biologie et la communication. Ceci n’est qu’une expérience renouvelée, puisque d’anciens étudiants Maliens, formés en Chine, exercent aujourd’hui soit comme administrateurs, agronomes, diplomates ou comme médecins, ingénieurs, interprètes, etc..

Quoiqu’il en soit, toutes les formations poursuivies, par les Maliens en République chinoise, jouent, à la fois, en faveur du développement économique et social du Mali et, favorise la promotion de la coopération sino-malienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *