Rwanda : Relocalisation de refugiés supposés rwandais en RDC

1280739761444L’est de la République Démocratique du Congo connait actuellement une situation des plus inquiétantes. Environ 200 familles de réfugiés en provenance du Rwanda se sont installées dans la zone frontalière du pays avec le Rwanda, au Nord Kivu. La zone est actuellement contrôlée par les rebelles du M23 qui affirment qu’il s’agit de Tutsi Congolais.

A Kinshasa, l’on pense qu’il s’agirait plutôt de refugiés de nationalité rwandaise que Kigali voudrait reloger en RDC .Ils proviendraient de la Tanzanie d’où ils ont été refoulés après les vives tensions qu’ont connues Kigali et Dodoma. Les dirigeants du M23 expliquent qu’il s’agit des réfugiés congolais qui ont fui la guerre, pour s’installer au Rwanda. Ils sont de retour chez eux et les autres tribus congolaises n’ont pas le droit de leur refuser ce droit. La question suscite une grave polémique et relance les soupçons d’une théorie du complot selon laquelle le Rwanda aurait décidé de résoudre son problème démographique sur le dos de la RDC.

Le plan de Kigali s’articulerait sur trois étapes. La première serait d’entretenir un conflit à l’est du Congo sur fond de tribalisme contre les Tutsi. La deuxième phase du plan constituerait de terroriser la population locale qui s’exilerait vers l’intérieur du pays ou vers les Etats voisins, pour ensuite repeupler, par des Rwandais, les régions frontalières abandonnées. Enfin la troisième phase serait d’inciter cette nouvelle population à un referendum au sujet d’une indépendance par rapport à Kinshasa.

Cette opération déboucherait donc sur un Tutsiland amputant la RDC d’une partie de son territoire de la province du Nord Kivu. Les représentants de la société civile du Nord Kivu affirment que les militaires du M23 se livrent actuellement à un recensement des maisons dont les occupants sont en fuite pour les redistribuer aux réfugiés rwandais qui viennent s’y installer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *