Afrique de l’Ouest : L’AFD signe un gros chèque à l’UEMOA

La semaine dernière, l’Agence Française de Développement (AFD) a consenti à octroyer une importante subvention à l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA). Ce n’est que récemment que celle-ci a rendu l’information publique par la voie d’un communiqué de presse.
L’accord a été conclu entre le Président de la Commission de l’UEMOA, Cheikh Hadjibou Soumaré, et le Directeur de l’AFD au Burkina – Faso ainsi que le chargé d’affaires de l’Ambassade de France dans le même pays ouest-africain. Par cette convention, la partie française s’est engagée à débloquer une enveloppe de 20 millions d’euros (13,1 milliards de FCFA – 26 millions de dollars américains) pour le développement des projets du Programme Economique Régional (PER). Cette somme servira plus précisément dans les domaines de l’énergie, les transports et la sécurité alimentaire.

Avec ce financement supplémentaire, l’AFD vient de porter ses contributions à un total de 140 millions d’euros (92 milliards de FCFA – 185 millions de dollars américains) depuis la genèse du PER en 2005. Et, cela a eu un impact remarquable dans la vie économique de la sous-région africaine. L’AFD a ainsi contribué à la réorganisation de nombreuses administrations et entreprises et, également, au renforcement de leurs capacités. Elle a également encouragé les investissements privés, notamment par le biais de l’Office du Niger. L’AFD a même apporté son soutien dans des projets environnementaux dont la lutte contre les érosions côtiers et l’ensablement du fleuve Niger. Par conséquent, l’UEMOA doit démontrer sa fiabilité dans la gestion de ce nouvel axe de coopération avec l’AFD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *