Un nouveau mouvement patronal voit le jour au Cameroun

C’est ce jeudi 17 février 2011 à Douala, au cours d’une assemblée générale, qui a vu la participation de deux cents entreprises adhérentes, qu’a été créé un nouveau mouvement patronal dénommé Entreprises du Cameroun (ECAM). Sa première assemblée générale s’est tenue le même jour sous le thème « Ecrire ensemble une nouvelle page de l’histoire du patronat ».
Ce sont essentiellement d’anciens responsables du Groupement Inter patronal du Cameroun (GICAM) qui sont à l’origine de cette nouvelle organisation patronale. En mettant en évidence son important tissu des PME, ils soutiennent que le Cameroun dispose de réelles potentialités et devrait s’aménager un environnement des affaires plus favorable en institutionnalisant le dialogue avec le secteur public. Parmi ces promoteurs figure le président élu d’ECAM, l’assureur Protais Ayangma, également président du conseil d’administration de COLINA la Citoyenne et qui était vice-président du GICAM.
La création d’ECAM a pour but de rassembler les entrepreneurs dispersés à travers le territoire camerounais et la diaspora camerounaise, de les mobiliser et de travailler ensemble pour que le secteur privé prenne une plus grande place dans le pays, notamment par le relèvement du niveau d’encadrement des PME/PMI en particulier.
La création de la nouvelle organisation patronale devrait apporter une plus value à l’économie camerounaise à travers l’application d’un plan quinquennal qui exprime clairement la vision du mouvement. L’ambition affichée d’ECAM est de participer de manière concrète à faire du Cameroun, dans les prochaines années, un pays émergent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *