Comores : des résultats économiques satisfaisants

Du 19 mars au 2 avril dernier, une mission du Fonds Monétaire International (FMI) dirigée par M. Mbuyamu Matungulu, chef de mission du FMI pour les Comores, a séjourné en Union des Comores  en vue de mener une revue des résultats obtenus dans le cadre du programme économique du pays soutenu par la Facilité élargie de crédit (FEC).

A l’issue de cette visite, M. Mbuyamu Matungulu a soutenu que les résultats économiques ce pays ont été globalement satisfaisants jusqu’à fin décembre 2010. En effet, selon les estimations, le taux de croissance a légèrement progressé, passant de 1,8 % en 2009 à 2,1 % en 2010, sous l’effet de l’augmentation considérable de l’appui budgétaire et d’une légère hausse des exportations. Aussi, l’inflation a légèrement augmenté, en raison essentiellement de la hausse des prix à l’importation des produits pétroliers et alimentaires, mais est restée inférieure à 7 %. Le déficit des transactions courantes est resté stable en 2010 par rapport à 2009, à 8,6 % du produit intérieur brut (PIB), car la hausse des importations a été compensée par l’augmentation des dons et l’amélioration des exportations. Les réserves internationales brutes ont subies une légère régression pour représenter l’équivalent de 6 mois d’importations.

Cependant, soulignons que la masse salariale n’a pas suivie l’évolution des résultats économiques du pays, car les Comores enregistrent une accumulation d’arriérés de paiements et des retards dans la réforme des entreprises publiques. Face à ce constat, la mission du FMI a fait remarquer que, si la politique des salaires n’est pas redéfinie de toute urgence, la masse salariale pourrait atteindre 11 % du PIB en 2011 et absorber 76 % des recettes de l’État, ce qui dépasse la capacité budgétaire de l’Union des Comores.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *