Discorde entre les opérateurs kenyans sur la portabilité du numéro

Dès le début de ce mois d’avril, une  guerre entre les principaux opérateurs  au Kenya, autour de la mise en œuvre d’un  projet sur la portabilité du numéro de téléphone mobile, s’annonce très chaude. Le projet autorisé le 1 er avril par La Commission des communications du Kenya (CCK) porte sur la possibilité de migrer d’un opérateur à un autre en conservant le même numéro. Les accusations se changent entre SAFARICOM et AIRTEL sur le sabotage  du  processus de ce projet. L’affaire était portée devant le CCK pour arbitrer cette guerre qui a engendrée  selon quelques opérateurs « des manœuvres douteuses et anti concurrentielles ».

Le directeur général d’AIRTEL Kenya, M. René Meza, a annoncé mardi que le succès de la portabilité du numéro était compromis parce que certains opérateurs empêchaient leurs clients de profiter de cette pratique, en précisant que  SAFARICOM essaye toujours de ”faire revenir les clients qui avaient déjà quitté leur réseau”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *