Algérie : ouverture d’un hypermarché Carrefour

carrefour-algerLe géant français de la grande distribution Carrefour a procédé jeudi à l’ouverture de son premier hypermarché en Algérie. Ce qui constitue le point de départ de son développement sur le continent africain.

Ce magasin, baptisé le Carrefour des Bananiers, a été installé dans la commune de Bab Ezzouar, située non de l’aéroport d’Alger. Il s’agit d’un hypermarché urbain d’une superficie de 4000 mètres carrés. 300 employés y ont été affectés. Comme dans beaucoup d’autres magasins de la même enseigne, l’offre est, en grande partie, alimentaire. En effet, cet hypermarché dispose d’une vaste zone marché. Au-delà des aliments, le Carrefour des Bananiers propose également des articles électroménagers, de bricolage ou multimédia.

Il sied de signaler que la société Hyper Distribution Algérie (HDA) est en tête de cette première implantation de Carrefour dans ce pays maghrébin. A noter que HDA, elle-même, est issue du partenariat liant Asicom – une société d’investissement algéro-saoudienne – et Ulysse Hyper Distribution, ce dernier exploitant déjà l’enseigne Carrefour sur le territoire tunisien voisin.

Ce n’est pas la première fois que Carrefour tente de s’installer en Algérie. La précédente expérience s’est arrêtée en 2009, lorsque le distributeur français a décidé de mettre la clé sous la porte. Mais, cette fois-ci semble être la bonne. Pour cause, l’Etat algérien, qui est copropriétaire d’Asicom, entend favoriser le développement de la grande distribution dans ce pays. Ce, dans le but de contrecarrer le marché informel, échappant à tout contrôle et non taxé. Ainsi, la concurrence de Carrefour en Algérie n’est faite que d’opérateurs locaux et modestes.

Au-delà de l’Algérie, Carrefour envisage de se développer en Afrique. L’enseigne tricolore a prévu d’ouvrir, au cours de cette année, des magasins au Kenya et en Côte d’Ivoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *