L’Afrique subsaharienne premier partenaire économique de l’AFD

AFRIQUE AFDLes financements accordés par l’Agence française de développement (AFD) aux pays d’Afrique subsaharienne en 2015, sont en hausse de 7% par rapport à 2014, selon le bilan annuel de l’agence.
L’AFD demeure ainsi le premier partenaire économique dans cette région africaine. Dans certains pays du continent noir, l’AFD est aussi un partenaire financier important, vu les investissements consentis en matière de développement. A titre d’aide pour les investissements dans cette région, l’AFD a débloqué au cours de la même année, 3,1 milliards d’euros, soit 38% de l’ensemble des financements de l’agence dans le monde.
Cette institution précise son rapport annuel, que les autres régions ayant bénéficié de ses financements en 2015, sont les collectivités de l’Outre-mer, avec 19 % du montant global, l’Asie (17%), les pays du pourtour méditerranéen et le Moyen-Orient (14%) et l’Amérique latine et les Caraïbes (12%).
L’AFD est ainsi considérée comme un levier important dans l’octroi de l’aide française dans le monde, notamment au profit des anciennes colonies de la France.
L’agence a engagé l’an passé un montant total de 8,3 milliards d’euros dans le financement de projets de développement, dont plus de la moitié étaient climato-compatibles. Cette importante participation fait de 2015, une année record au niveau global, et un record également pour l’Afrique. Les engagements globaux de l’AFD n’étaient que de 8,1 milliards d’euros en 2014 et de 7,8 milliards en 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *