Le taux d’inflation au Nigeria atteint les 13%

infla-nigeriaLa crise financière que traverse le Nigeria, première économie d’Afrique depuis la chute du prix du pétrole, se reflète sur le commerce des produits de première nécessité, marqué par une inflation galopante qui a atteint le taux de 12,8%, soit le niveau le plus haut depuis près de cinq ans.

Malgré les stratégies des autorités, le Nigeria n’arrive pas à contenir cette inflation. Au contraire, elle est passée en un mois, de 11,4% en février, à 12,8% en mars. Cela est principalement dû à la hausse des prix des produits de première nécessité sur le marché, selon une analyse de National Bureau of Statistics, (NBS), précisant que les prix de ces produits ont augmenté de 1,4% au cours du mois de mars, portant le taux global de leur hausse à 12,7%.

Dans un rapport produit par le NBS sur cette situation, tous les secteurs, et la consommation et les services en tête, sont touchés par cette inflation. Le faible pouvoir d’achat des populations et la continuelle augmentation des prix sur le marché pourra créer un choc social si des mesures drastiques ne sont pas prises très rapidement, préviennent les experts du NBS dans leur rapport.

Le Nigeria fait actuellement face à la pire crise énergétique de la décennie. La chute des cours du pétrole a entraîné une série de conséquences, notamment une baisse drastique des recettes gouvernementales, un affaiblissement de la devise nationale et un ralentissement de la croissance économique qui a était de 2,8% en 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *