Malawi : Theresa Katchindamoto la terminator des mariages précoces

malawiAncienne secrétaire de direction, Theresa Katchindamoto est devenue une icône dans la lutte contre les mariages précoces au Malawi.
Surnommée Terminator, Mme Katchindamoto ne badine pas avec les partisans des mariages forcés. Son histoire commence lorsque qu’elle retourna dans son village natal, où elle a été rappelée par sa communauté pour assurer les fonctions de chefs de district. C’est ainsi qu’elle a pu découvrir des jeunes filles âgées d’à peine 12 ans, avec des bébés dans les bras.
Les parents arrangent les mariages avec quelques rares fortunés de la contrée pour se soustraire à la pauvreté, des pratiques qui vont à l’encontre de la loi qui interdit aux jeunes-filles, le mariage avant l’âge de 18 ans.
Theresa Katchindamoto a commencé ce combat il y a 13 ans, un combat qui ne lui vaut pas que des amis mais beaucoup d’ennemis parmi les adèptes du mariage précoce. Elle est devenue une vraie héroïne, brisant les mariages précoces et sensibilisant les parents à se détourner de ces pratiques.
Usant de son autorité de chef de district, elle a fait signer un accord à tous les 50 autres chefs de la contrée, afin qu’ils ne célèbrent plus de mariages précoces.
La recette est bien surveillée dans le district, car Theresa Katchindamoto a renvoyé et sanctionné quatre chefs coutumiers qui n’avaient pas respecté l’accord. Grâce à la Terminator, une loi interdisant les mariages précoces était déjà en vigueur dans sa région, et le gouvernement ne l’a reprise que bien plus tard en 2015.

One thought on “Malawi : Theresa Katchindamoto la terminator des mariages précoces

  1. Bravo et merci à elle.

    Elle veut que les jeunes filles ne soient pas uniquement vu sous l’aspect de futures épouses mais qu’elles aient l’occasion de vivre une vie complète d’individu, en dehors de la vie de famille.

    Car une fois mariées, fini pour les petites filles d’aller à l’école, de pouvoir s’instruire et s’émanciper.
    Oui, merci à elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *