Angola : Un nouveau Code d’Impôt Foncier

L’Angola dispose désormais  d’un nouveau Code d’Impôt Foncier, et c’est dans cette optique que le premier séminaire de formation sur Les Changements de l’Impôt Foncier Urbain (IPU) et Régime Simplifié d’Exécutions Fiscales (RSEF) a vu le jour.

Ce séminaire qui a démarré lundi dernier à Luanda, la capitale angolaise, et dont la clôture est prévue pour ce mercredi 01 juin ,  a été l’occasion pour le ministère des finances d’éclaircir un certain nombre  de points relatifs au nouveau code en vigueur.  En effet, dans son discours d’ouverture, M. Carlos Alberto Lopes, ministre des Finances du pays, a affirmé que  le nouveau Code d’Impôt Foncier a  permis de simplifier le système fiscal et de dégrever les charges fiscales relatives à la propriété et l’obtention de revenus d’immeubles. Ainsi, a-t-il indiqué que, l’impôt dégrevait sur les revenus de 30% à 20%, pour promouvoir le marché immobilier. Aussi, en vue de promouvoir l’investissement dans la récupération du patrimoine urbain de l’Angola , la déductibilité des coûts de certains immeubles a été augmenté, passant de 20% à 40%.

En outre, dans le souci de préserver les individus à faibles revenus, les barrières à l’acquisition de maisons propres ont été rompues dans le nouveau code à travers la réduction des responsabilités fiscales et parafiscales dans l’achat et la vente d’immeubles. Enfin, soulignons que Ces réductions de taxes des impôts, concourent à accroitre le nombre de contribuables du pays ; ce qui est important pour l’Etat angolais qui use des recettes fiscales pour fiancer les projets d’intérêts nationaux tels que, la construction  d’hôpitaux et d’écoles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *