Le partenariat économique Kenya-Chine au beau fixe

Les entreprises chinoises ont multiplié ces dernières années leur présence sur le continent africain. Au Kenya particulièrement, les investissements chinois ne sont plus à estimer et ne se limitent pas seulement  à des ressources naturelles.  Le géant asiatique espère ainsi  accroître sa position stratégique dans ce pays riche en débouchés.

Ainsi le Kenya et la chine ont intensifié ces derniers jours des accords bilatéraux liés à des projets d’importance capitale dans le pays.  Les  chinois sont en train de construire par exemple  une grande autoroute à 16 voies et un nouveau port dans le cadre de leur stratégie de conquête de nouveaux marchés. Cette autoroute développerait  l’économie du Kenya et de toute la région de l’Afrique orientale par ricochet.

En réalité la participation de la Chine dans la construction des infrastructures primaires cacherait beaucoup de choses. L’objectif réel serait d’aider les entreprises chinoises à pénétrer au Kenya et à travers lui toute la sous région de l’Afrique orientale qui représente un marché potentiel de près de 75 milliards de dollars américain.

Par ailleurs les entreprises traditionnelles kenyanes ne voient pas d’un bon œil l’influence accrue de la chine dans le pays. Elles estiment qu’elles perdent près d’un demi-milliard de dollars américain chaque année à cause des contrefaçons chinoises. En plus ces sociétés bénéficieraient d’un statut spécial qui leur permettrait de s’approprier facilement des entreprises autochtones. Mais  le Kenya reste tout de même intéressé par la Chine qui est en effet un pays en développement doté d’une croissance performante. Le gouvernement Kenyan  y trouve donc une opportunité de tirer de l’expérience et des moyens financiers pour la construction des infrastructures nécessaires au développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *