Le FMI réaffirme la bonne forme de l’économie des Seychelles

seychellesSelon les experts du Fonds monétaire international (FMI), l’économie des Îles Seychelles se porte bien, portée par un secteur touristique en plein essor, une forte production dans le secteur de la pêche et l’élargissement du crédit au secteur privé.

D’après le FMI, la bonne performance macroéconomique de l’archipel africain est également impulsée par «le niveau favorable des prix des produits de base qui a engendré une désinflation en glissement annuel en 2016 ». Les réserves internationales nettes des Seychelles ont dépassé l’objectif fixé par les autorités monétaires du pays pour atteindre 14 millions de dollars.

Dans la même dynamique, les Seychelles restent l’un des rares pays en Afrique à dégager un excédent budgétaire en 2016, atteignant 3,4% du PIB, largement au-dessus des prévisions gouvernementales.

Bien que le déficit courant externe soit resté inchangé, «les investissements étrangers et l’augmentation des arrivées dans le secteur du tourisme, demeurent des indicateurs annonciateurs de perspectives de croissance positives pour 2017 », annonce le FMI.

«Toutefois, la tendance croissante des prix internationaux du carburant depuis la fin de 2016, ainsi que les mesures fiscales mises en place pour exécuter le budget de 2017, pourraient exercer une pression sur le niveau d’inflation et sur la balance des paiements du pays ».

Mais l’équipe de l’institution de Bretton Woods indique que « les perspectives négatives proviendraient de facteurs exogènes ». De même, compte tenu des mesures exceptionnelles mises en œuvre en 2017 pour mobiliser les recettes, les membres de la mission ont discuté des mesures fiscales qui devront être déployées en 2018 pour réduire la dette à moyen terme.

Les experts ont a alors mis en garde le gouvernement du président Danny Faure contre les pressions budgétaires qui pourraient ralentir les efforts d’assainissement.

La mission du FMI, menée par Wendell Samuel,  était aux Seychelles pour des discussions sur les consultations 2017, dans le cadre du Fonds de Facilité élargie (FEP) avec le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *