Le Sénégal à la côte chez les investisseurs internationaux

L’Eurobond d’un milliard de dollars US émis par le Sénégal ce mardi 16 mai, a suscité un vif engouement des investisseurs du marché international des capitaux.

Les souscriptions ont rapidement atteint 4 milliards dollars US, bien avant l’ouverture des marchés financiers nord-américains, avec un taux moyen qui tournait autour de 6,5%. Elles se sont achevées sur 7,7 milliards dollars US à la fin de la journée.

Selon des analystes qui ont suivi l’opération, «au-delà de la bonne signature du Sénégal, le marché international des capitaux se caractérise actuellement par une attitude de conservation de titres obligataires, qui sont majoritairement à des rendements en dessous de 5%. Avec un taux final de 6,25% pour une maturité de 15 ans, l’opération sénégalaise avait donc de quoi en séduire plus d’un ».

En claire, l’issue de cette opération n’est pas vraiment une surprise, selon les spécialistes. Les deux précédentes obligations souveraines de Dakar, suivies dans le cadre de l’initiative des marchés financiers de la BAD, affichaient des rendements de 4,6% (pour celle contractée au taux facial de 8,25% et arrivant à maturité en 2021) et 5,7% pour celle contractée au taux de 6,25% et arrivant à maturité en 2024.

Du côté de Dakar, c’est donc la satisfaction totale. «Le Sénégal réalise une bonne performance sur le marché financier international, dans un contexte incertain pour les émissions souveraines du continent africain », lit-on dans un communiqué du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *