La banque d’Abidjan s’implante dans la capitale économique ivoirienne

Après avoir obtenu son agrément d’implantation sur le marché ivoirien, auprès de la Commission bancaire réunie en décembre 2016, la Banque d’Abidjan ouvre ses portes ce mardi 5 août à Abidjan, a-t-on appris dans la capitale économique ivoirienne.

C’est le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly qui a procédé à l’inauguration de la banque d’Abidjan (BDA), la 28èmebanque de la capitale économique ivoirienne.

Filiale de la banque de Dakar (BDK) Financial Group et dotée d’un capital de 15 milliards de Francs CFA, la Banque opèrera avec un réseau d’une trentaine d’agences d’ici fin décembre 2017. Cette échéance verra le capital de la BDA passer à 17 milliards FCFA.

BDA exercera ses activités dans tous les secteurs bancaires, notamment dans les activités de la banque de financement ainsi que celles de la banque privée.

Le Premier ministre ivoirien s’est réjouit du fait qu’après Dakar, Abidjan réceptionne la deuxième banque du groupe qui a déjà ouvert en Guinée une succursale plutôt spécialisée dans le micro crédit appelée Cash Credit.

Les deux actionnaires envisagent fournir des services financiers diversifiés et des solutions bancaires innovants, en combinant le savoir-faire de BDA et la connaissance du marché de la poste ivoirienne. L’objectif étant de devenir rapidement un acteur clé dans la région,connue pour son paysage bancaire très compétitif.

En tant que banque de marché et de financement, la BDA apportera les solutions adaptées aux besoins de financement des entreprises et sera également active sur les marchés financiers, notamment sur celui des titres publics de l’Union pour permettre aux Etats de couvrir leurs programmes d’émissions de dettes et aux institutionnels de bénéficier de solutions de placements diversifiées, indique le management.

Structurée sous forme de société anonyme, BDA  est une filiale de la société ivoirienne des finances (SIF) holding créée par le Groupe BDK et la Poste de Côte d’Ivoire, qui détiennent respectivement 80% et 20 % d’actions, avec l’objectif de soutenir le développement des projets bancaires et de mobile banking.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *