Kenya : Le tourisme à la rescousse de l’économie

L’économie kenyane devrait croître de 7,5 % au cours de la prochaine année fiscale 2011-2012 grâce à la très bonne performance du secteur touristique qui bénéficie de la reprise de la demande mondiale et du soutien  important du secteur privé. L’inflation quant à elle serait observée à 9,8 % d’ici la fin de l’année. Les efforts du gouvernement kenyan visant à créer un climat des affaires favorable ont assoupli les prêts au secteur privé et soutenu les perspectives positives pour les investissements étrangers. Ces derniers ont renforcé la tendance à la hausse des dépenses d’immobilisations par des entreprises déjà actives dans le pays. L’industrie touristique, qui est dotée d’une infrastructure solide grâce aux investissements privés, semble actuellement la première source d’exportation  du Kenya d’autant plus qu’elle constitue un fondement pour l’économie du pays. Elle permet de compenser la contre-performance et le ralentissement du secteur agricole, qui souffre de l’absence des précipitations depuis quelques mois. Le potentiel du tourisme au Kenya a été maximisé grâce à un programme pointilleux et un leadership proactif. Selon Domenico Fanizza, chef des mission du Fond Monétaire Internationale (FMI) au Kenya, Le soutien de ce tourisme régional, associé au rebondissement de la demande mondiale, aurait  permis l’accélération de la croissance dans le secteur non agricole. Toutefois de nombreux experts estiment que le pouvoir en place au Kenya doit s’atteler à resserrer sa politique monétaire en vue de préserver la stabilité macro-économique produite par le secteur touristique au cours de ces derniers mois. Par ailleurs gouvernement kenyan assure  mettre en place plusieurs planifications afin de maintenir la croissance du pays sur la bonne voie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *