Le Maroc classé 6ème en Afrique en termes de PIB à prix courants

D’après les dernières projections publiées par la Banque africaine de développement (BAD), le Produit intérieur brut (PIB) du Maroc devrait, pour la première fois, dépasser la barre des 120 milliards de dollars à prix courants en 2017.

Le PIB du royaume devrait atteindre les 121,4 milliards cette année, le classant ainsi à la 6ème place des puissances économiques à l’échelle du continent (en termes de PIB à prix courants), derrière le Nigeria (581 milliards), l’Afrique du Sud (276 milliards), l’Égypte (264 milliards), l’Algérie (170 milliards) et le Soudan (124 milliards), indique la même source.

Globalement, la BAD table sur une amélioration de la performance économique en Afrique à moyen terme. Cette évolution favorable est le résultat des efforts des pays dans la diversification et la transformation structurelle de leur économie, qui « doivent se poursuivre avec urgence et intensité ».

Sur le plan régional, l’Afrique de l’Est reste la zone connaissant la plus forte croissance, estimée à 5,4% en 2017 et 5,8% en 2018. La croissance dans cette région est principalement tirée par une demande intérieure forte et des dépenses élevées en infrastructures publiques.

L’Afrique du Nord enregistrerait, elle, entre 2017 et 2018, le taux moyen de croissance le plus élevé, soutenu par la reprise en Égypte, au Maroc et en Algérie.

La Banque met, toutefois, en garde contre les incertitudes politiques et la baisse de la production de pétrole en Libye qui continuent de peser sur la croissance dans la région de l’Afrique du Nord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *