La Guinée équatoriale accueille le prochain Forum des pays exportateurs de gaz

SONY DSC

Malabo, la capitale de la République de la Guinée équatoriale, en Afrique centrale, accueillera le prochain Forum des pays exportateurs de gaz (FPEG), qui se tiendra en 2019, annonce la presse présidentielle équato-guinéenne.

Le forum des pays exportateurs de gaz (FPEG) est une organisation créée en 2001, ayant son siège à Doha (Qatar). Cette plateforme intergouvernementale organise des conférences tous les deux ans. Après le 3e sommet tenu à Téhéran, la Bolivie a accueilli le 24 novembre 2017 la 4e édition. Le 5e forum aura lieu dans un pays africain, en l’occurrence la Guinée équatoriale.

La République de Guinée équatoriale, en tant que pays membre de l’organisation, a participé à la 4e édition qui vient de s’achever en Bolivie. Le président Obiang Nguema Mbasogo et plusieurs ministres de son gouvernement, ainsi que de nombreux responsables et experts du secteur des hydrocarbures du pays y ont pris part.

Lors de ce 4e sommet, le président équato-guinéen a plaidé pour la mutualisation des efforts, en vue d’une meilleure exploitation des ressources naturelles du secteur gazier. «Le monde moderne et la globalisation nous obligent à travailler ensemble pour l’exploitation des ressources naturelles que Dieu a accordé à nos peuples», a dit le numéro 1 équato-guinéen, cité par la presse présidentielle.

Au moment où le marché pétrolier connaît une grave crise du fait de la baisse du prix du baril, la Guinée équatoriale veut compter sur l’exportation du gaz et la diversification des partenariats économiques pour résister et s’offrir un nouveau modèle de développement économique.

En septembre 2017, le gouvernement équato-guinéen et le Burkina Faso ont signé un protocole d’accord de coopération, qui devrait aboutir d’ici 3 ans, à la fourniture par Malabo de gaz naturel liquéfié (GNL) à Ouagadougou. L’accord, signé oblige les deux parties à négocier et à exécuter un contrat de vente et d’achat, ainsi qu’un accord d’utilisation de terminal (TUA) qui servira de base à leur première transaction de GNL.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *