L’Afrique du Sud annonce la reprise de ses relations diplomatiques avec le Maroc

Le président sud-africain, Jacob Zuma a annoncé ce dimanche, dans des déclarations à la presse, que son pays allait renouer ses relations diplomatiques avec le Maroc, mettant ainsi fin à une coupure de plus de dix ans entre les deux pays.

En effet, en 2004, le Maroc avait retiré son ambassadeur de Pretoria, la capitale de l’Afrique du sud, après que l’ancien président sud-africain, Thabo Mbeki s’est aligné sur la position du Polisario qui conteste à Rabat la souveraineté sur une partie du Sahara occidental marocain.

Pour le président Zuma, le Maroc et l’Afrique du Sud n’ont «jamais» eu de problèmes en tant que tels, et il est important que les deux pays africains s’entendent bien, «même s’il y a des divergences sur la question du Sahara occidental».

Le président sud-africain a rencontré la semaine dernière, le roi Mohammed VI, en marge du 5ème sommet Union africaine – Union européenne tenu à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

A Pretoria, ce nouveau rapprochement entre l’Afrique du Sud et le Maroc pourrait faire des aigris au sein du Congrès national africain (ANC), le parti au pouvoir dont Zuma est le chef de file.

Car, en tant que plus ancien mouvement de libération du continent africain, l’ANC soutient depuis longtemps, les revendications indépendantistes du Front Polisario au moment où le Maroc propose l’option d’autonomie pour le règlement de ce litige territorial autour d’une partie de son Sahara, crée de toutes pièces par les anciens régimes algériens et libyen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *