Le Soudan du Sud annonce une relance de son secteur pétrolier

Malgré ses soucis socio-politiques, le Soudan du Sud ne perd pas de vue sa santé économique, qui pourrait être essentiellement liée à la production pétrolière.

Le pays ambitionne, en effet, de produire 200.000 barils de pétrole brut par jour d’ici quelques mois, a annoncé hier sur une radio locale, son ministre du Pétrole, Ezekiel Lol Gatkuoth. Cette ambition est encouragée par la reprise de la production dans l’Etat d’Unité (nord).

En effet, précisé le ministre Gatkuoth, un accord de coopération a été conclu avec le Soudan voisin, et des techniciens des deux pays se sont rendus sur les sites pétroliers. La production pourrait donc débuter en septembre avec un débit de 10.000 barils par jour, pour atteindre son pic un mois plus tard.

Juba et Khartoum ont convenu, le mois dernier, de réparer ensemble les infrastructures pétrolières endommagées lors de la guerre civile au Soudan du Sud et de viser à une reprise sous trois mois de la production, sous la protection d’une force armée conjointe.

Le Ministre du Pétrole a assuré que « tous les champs pétrolifères sont sécurisés » et que des forces de sécurité sont déployées aux frontières, sur décision des dirigeants des deux pays.

La guerre civile au Soudan du Sud qui a éclaté fin 2013, faisant des dizaines de milliers de morts, a vu la production nationale chuter à moins de 130.000 barils par jour, contre 350.000 en 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *