Le Maroc ouvre ses portes à la viande de volailles américaine

La viande de volailles produite aux Etats-Unis d’Amérique (USA) pourra désormais être commercialisée sur le marché marocain, selon les termes d’un accord inédit conclu récemment entre les deux pays.

Cet accord annoncé par les Américains dans un communiqué, est le fruit de longues discussions avec les responsables du bureau du représentant américain au Commerce et du ministère américain de l’Agriculture avec le gouvernement marocain, qui interdisait jusqu’à présent, les importations de cette catégorie d’aliment.

En 2017, la filière avicole américaine a réalisé un chiffre d’affaires de 4,3 milliards de dollars sur le marché étranger. Devant ces chiffres, les 10 millions de dollars par an attendus sur le marché marocain, selon les estimations, fait de ce marché l’un des plus petits du réseau de volailles américains. Mais les USA y tiennent fortement, misant sur une forte rentabilité du marché marocain à long terme.

Aux USA, le secteur agro-pastoral est fortement déstabilisé par de nombreuses taxes à l’importation imposées par Washington. L’administration de Donald Trump a déjà annoncé fin juillet une aide d’urgence de 12 milliards de dollars aux agriculteurs mis en difficulté par «les représailles tarifaires illégales» à l’instar des producteurs de soja, de porc, de fruits, de riz ou de lait et promis de promouvoir les produits américains à l’étranger.

L’ouverture de nouveaux marchés pour la volaille américaine et les autres produits agricoles est donc «une priorité» et un «bon présage», a ainsi assuré le ministre américain de l’Agriculture Sonny Perdue, cité dans le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *