L’UEMOA éteint sa 25ème bougie sous le signe de l’intégration régionale

L’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) a choisi de célébrer cette année, son jubilé d’argent sous  le thème : «25 ans de progrès vers l’intégration régionale, ensemble pour relever le défi de la libre circulation des personnes et des biens» en Afrique.

Cette célébration qui va s’étendre sur toute cette année 2019, débute ce 10 janvier dans la capitale burkinabè, Ouagadougou, par une cérémonie commémorative, sous la présidence des chefs d’Etat ivoirien Alassane Ouattara et burkinabè Roch Marc Christian Kaboré.

Prendront part également à cette cérémonie, les membres du Conseil des ministres statutaire, les présidents des institutions et membres d’organes, les représentants des organisations interafricaines et internationales, ainsi que le personnel de l’UEMOA, selon un communiqué de l’institution sous-régionale.

Après cette cérémonie, les présidents Ouattara et Kaboré inaugureront le Complexe administratif de l’UEMOA, sis à Ouaga 2000.

Dans un discours prononcé ce mercredi à cette occasion, Alassane Ouattara, également président en exercice de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de l’UEMOA, s’est réjouit de l’«amélioration considérable des agrégats économiques et budgétaires des pays de l’Union, avec notamment un taux de croissance annuel moyen de plus de 6% au cours des cinq dernières années, atteignant même le seuil de 9 à 10% dans certains États membres».

Il a fait observer que l’Union enregistre, en dépit d’un contexte économique mondial difficile, «un taux d’inflation modéré, un endettement et un déficit budgétaire bien maîtrisé».

De quoi être optimiste pour l’avenir, puisque les projections de la Commission de L’UEMOA pour 2019, prévoient que «la quasi-totalité des pays de l’Union respecteront l’ensemble des trois critères de convergence de premier rang», avec spécifiquement un déficit budgétaire et une inflation en dessous de 3% et un ratio dette/PIB en dessous de 70%.

Créée le 10 janvier 1994 à Dakar, l’UEMOA a pour objectif essentiel de créer en Afrique de l’Ouest, un espace économique harmonisé et intégré. Elle rassemble actuellement le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo, huit Etats liés par l’usage d’une monnaie commune, le FCFA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *