Gouvernement et secteur privé du Burkina Faso en concertation les 14 et 15 octobre prochain

Le gouvernement et le secteur privé du Burkina Faso, ont pris rendez-vous les 14 et 15 octobre prochain, pour la deuxième édition de leur rencontre nationale, dénommée Cadre de concertation et d’orientation pour le dialogue Etat/Secteur privé (CODESP).

Il s’agit d’un cadre formel initié par le gouvernement burkinabè, pour échanger avec le secteur privé et trouver ensemble, les meilleurs manières de collaborer pour le développement du Burkina Faso, dans plusieurs domaines.

En attendant ce rendez-vous, une rencontre préparatoire des acteurs concernés a eu lieu ce 17 septembre à Ouagadougou, avec à son ordre du jour, l’examen de l’état de mise en œuvre des recommandations et des engagements de la rencontre nationale Etat/secteur privé de 2018, et l’adoption du projet de compte rendu de la 1ère session de 2019.

Des rencontres sectorielles Etat/Secteur privé sont également prévues avant la rencontre d’octobre, les 19, 23 et 24 septembre 2019 à Ouagadougou, avec la participation des représentants des départements ministériels et les acteurs du secteur privé.

Elles «ont pour objectif d’examiner les préoccupations n’ayant pas eu de réponses lors des rencontres régionales, mais également les principales préoccupations et recommandations spécifiques aux différents secteurs d’activités», a expliqué le ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna Kaboré.

Le Premier ministre burkinabè, Christophe Dabiré, a expliqué que son Gouvernement «accorde une grande importance au secteur privé, qui est le moteur de notre économie et qui contribue pour beaucoup, au processus de développement de notre pays».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *