Zimbabwe : un déficit budgétaire de 750 million de dollars US pour l’exercice 2011

Le ministre des finances zimbabwéen Mr Tendi Biti déclarait le mois dernier au parlement que le gouvernement de son pays faisait face à un déficit budgétaire d’environ 750 millions de dollars US creusé particulièrement par la hausse des salaires accordée récemment aux fonctionnaires contre sa volonté.
Rien qu’après la première moitié de l’année le déficit accumulé sur les revenus s’élevait à 65 millions de dollars US.
Selon le ministre le déficit accusé est du aux pressions des dépenses supplémentaires d’environ 550 millions de dollars US liées aux programmes prioritaires critiques lancés par le gouvernement dans plusieurs secteurs. Il a ajouté que la hausse des salaires des fonctionnaires coûtera en plus 42 millions de dollars US au trésor public et que le pays devait revenir à une politique de « vivre selon ses moyens ». Pour le ministre, le gouvernement va devoir se retourner vers la vente des diamants de Marange pour des recettes qui lui permettront de répondre aux dépenses imprévues et combler le déficit qui va continuer à se creuser. Il a cependant averti que pour bénéficier réellement de cette nouvelle manne il faudrait beaucoup plus de transparence dans la gestion des opérations minières parce que les recettes perçues par le gouvernement restent largement en dessous de ce qui était prévu.
Toujours pour combattre le déficit le ministre a annoncé que le gouvernement allait prendre des mesures pour éliminer les travailleurs fantômes qui pullulent dans les feuilles de paie de l’Etat et qu’il pensait restaurer certaines taxes sur l’importation des produits de consommation de base tels que la farine de maïs ou encore l’huile de cuisson.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *