Le Nigeria plaide pour un ajournement du lancement de l’Eco

L’avènement de l’Eco comme nouvelle monnaie des pays de la Zone Franc ne rassure toujours pas les membres anglophones de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), dont notamment le Nigeria qui vient de demander un report de la mise en circulation de cette monnaie prévue normalement au courant de cette année 2020.

Le pays de Muhammadu Buhari estime que «les critères de convergence (entre Etats) n’ont pas été atteints par la majorité des pays» devant adopter cette monnaie commune, et qu’il serait donc judicieux de prendre le temps de faire le nécessaire avant la mise en preuve de cette monnaie qui devrait remplacer le Franc CFA dans l’espace UEMOA.

Les huit pays de l’UEMOA avaient créé la surprise fin décembre 2019, en annonçant la fin du franc CFA et l’avènement de l’Eco, nom initialement donné à la monnaie unique sur laquelle la CEDEAO travaillait depuis un moment et qu’elle souhaitait lancer cette année 2020.

Deux semaines plus tard, le Nigeria et plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest, notamment anglophones, avaient dénoncé cette décision de remplacer le franc CFA par l’Eco, affirmant qu’elle n’était «pas conforme» au programme adopté récemment par l’ensemble de la région pour mettre en place une monnaie unique.

La semaine écoulée, le président ivoirien Alassane Ouattara qui avait annoncé la nouvelle de l’arrivée de l’Eco, a balayé d’une main de revers, les critiques du Nigeria et alliés, estimant qu’il s’agit d’«une intoxication pure et simple».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *