L’UA récompense le Maroc pour son engagement en faveur du climat et de l’agriculture

Les efforts du Maroc en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique et la promotion de l’agriculture ont été récompensés par ses pairs de l’Union Africaine (UA), réunis ce lundi à Addis-Ababa pour le 33ème sommet de l’organisation panafricaine.

Le Maroc s’est ainsi vu décerner “le Prix de la meilleure performance en matière de changement climatique et celui de la meilleure performance de l’année 2020 pour la mise en œuvre de la Déclaration de Malabo de 2014”, relative à la transformation de l’agriculture africaine.

En matière de lutte contre le changement climatique, le Royaume chérifien ne ménage visiblement aucun effort pour les bonnes pratiques. L’Indice de performance de changement climatique (IPC-2013) rendu public le 06 janvier 2019, classait le Maroc en deuxième position des pays les plus performants en Afrique, et le 5ème au plan mondial.

Le rapport IPC-2019, dont l’indice qui prend en compte divers paramètres dont l’efficacité de la «politique climatique», avait salué le fait que le Maroc ait réussi à connecter la plus grande centrale solaire au monde et plusieurs nouveaux parcs éoliens au réseau électrique national.

Le pays est «sur une bonne voie d’atteindre son objectif de 42% de capacités d’énergies renouvelables installées en 2020 et de 52% en 2030», avait relevé le rapport IPC-2019.

Dans le domaine agricole, le «Plan Maroc Vert» a été cité lors du Sommet d’Addis-Abeba comme un «modèle» dont les pays africains pouvaient s’inspirer dans le cadre de leurs efforts visant à répondre aux attentes des populations en termes de développement durable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *