L’Afrique se dote d’une Plateforme de fournitures médicales

La Plateforme africaine de fournitures médicales a été officiellement lancée ce jeudi 18 juin par l’Union africaine (UA) qui voudrait, via ce canal, anticiper les pénuries en matériels et consommables médicaux, durant cette période de pandémie du coronavirus.

Il s’agit d’un portail continental en ligne permettant à tous les pays africains d’accéder aux fournitures médicales essentielles et nécessaires dans la lutte contre la COVID-19, a expliqué le président sud-africain Cyril Ramaphosa, président en exercice de l’UA, lors d’un point de presse en ligne.

Il voit dans ce projet, réalisé en partenariat avec la Banque africaine d’import-export (Afreximbank), un outil qui permettra à l’Afrique de « s’attaquer aux pénuries et à la sécurité de l’approvisionnement, assurer la compétitivité des prix et la transparence des achats, réduire les retards logistiques et simplifier les processus de paiement ».

Ramaphosa mise donc sur une «une plateforme commune où les gouvernements pourront accéder aux services de fournisseurs certifiés et de qualité» et où ils auront facilement accès à un marché en ligne «en un seul clic», au lieu de passer par un «processus onéreux et long qui force à parcourir le monde pour se procurer des fournitures médicales».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *