Botswana : Le secteur privé manifeste son pessimisme sur l’économie

Selon une enquête trimestrielle de l’« International Business Report » (IBR)  dans laquelle 175 entreprises privées ont été interrogées, le taux d’optimisme du secteur privé du Botswana a perdu 8% entre l’année 2010 et 2011. L’IBR a ciblé les entreprises de petites et moyennes tailles et a pris en compte des facteurs tels que l’emploi, les revenus et les profits.  L’enquête a donc recensé la baisse imminente des revenus, le manque des travailleurs qualifiés et la pénurie de commandes comme des éléments clés qui ont contribué au pessimisme des entreprises du secteur privé. Sur l’emploi, l’enquête révèle que près de la moitié des entreprises au Botswana ont prévu d’augmenter les effectifs en 2011 alors que la croissance de l’emploi réel déclaré par les entreprises au Botswana en 2010 était à 27%.

L’enquête montre également que les entreprises ont eu des attentes  de revenus plus faibles cette année, soit une chute de 65% à 61% entre les années 2010 et 2011. Néanmoins, les attentes de rentabilité ont augmenté de 41% à 44% pour la même période. Par ailleurs, le tiers des entreprises interrogées s’attendent globalement à voir augmenter leurs profits à hauteur de 14%  au cours de l’année prochaine. L’enquête de L’International Business Report est une investigation trimestrielle visant près de 3000 cadres dirigeants dans les entreprises privées partout dans le monde. Lancé en 1992 dans neuf pays européens, le rapport d’enquête concerne désormais plus de 39 économies sur une base annuelle, donnant ainsi un aperçu sur les questions économiques et commerciales souvent décrit comme moteur de l’économie mondiale. Les résultats de cette enquête concernant le Botswana, laisse présager une fébrilité du secteur privé et donc une régression des efforts dans l’amélioration du climat des affaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *